Remonter

Autres

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

Pour produire une énergie mécanique capable d’entraîner un dispositif mécanique, le moteur SAUREA est tout simplement connecté à des panneaux solaires.

 

Le moteur solaire est à la fois d’une grande fiabilité et d'une extrême simplicité d’utilisation, parfaitement adapté aux contrées à fort ensoleillement, privées d’électricité, de matériel de rechange et de main-d’œuvre qualifiée. 

 

Le moteur solaire fournit une puissance équivalente à la motricité humaine.

 

Partout où le soleil se montre généreux, le moteur peut entraîner de multiples applications, liées au pompage de surface ou en profondeur, à l’irrigation, à la ventilation, au battage ou pilage, à l’artisanat…