Remonter

History

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

C’est ainsi qu’avec Christophe Grangier, j’ai tout d’abord développé une équitation simple et classique. J’ai perfectionné ensuite ma technique avec Daniel Biancamaria, en intégrant l’importance du travail sur le plat pour conditionner la qualité du saut. Jacques Bonnet, enfin, m’enseigne l’influence du tracé à l’obstacle et l’importance de la mécanisation, ainsi que la rigueur du métier dans sa globalité. Cet ensemble d’expériences me permettent aujourd’hui de développer les qualités des chevaux et d’optimiser leurs performances en concours.

SAUREA, A FAMILY HISTORY 

 

A man, engineer in aerospace industry, Alain COTY, the inventor :

As from 2007, Alain has been working with a team of academic researchers (ENS Cachan, ENS Rennes, GeePs) on an innovation : The First Solar Motor in the world.

 

A woman, engineer in Applied Physics, Isabelle GALLET-COTY :

SAUREA was born in 2016. Isabelle took the SAUREA motor out of the laboratory and gave reality to this innovation. Her engineering training and her professional background gave her the keys to unite partners and investors of quality around the SAUREA motor.

 

A second man, mechanical engineer, Gilles COTY, son of the inventor :

Gilles joined the team to organize and support the industrialization of the first motor. His training allows him to manage manufacturing and to plan the R&D program.

 

please follow the link "Team"